30/04/2008

Sur la route d'Addis Abeba à Bahar Dar

 

Parcourez plus de 500 km en images de la capitale
en passant par Debré markos ville d'env. 55 000 habitants,
Dejem juchée sur un belvédère qui surplombe les gorges du Nil bleu
sans oublier le monastère de Debré libanos
pour enfin arriver à Bahar Dar.
 

   

23:50 Écrit par Patricia, le trait d'union dans photos Ethiopie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Carnet de route d'ADDIS ABEBA à BAHAR DAR

Image hébergée par servimg.com

 

Au départ d’Addis Abeba, capitale de l’Éthiopie le chemin c’est d’abord poursuivit jusqu’à Bahar Dar, ville touristique célèbre pour le lac Tana et les Chutes du Nil bleu. Mais avant d’y arriver nous avons fait quelques haltes, notamment au monastère de Debré Libanos.  on y accède en  empruntant une piste  de 4 km. Ce monastère a  été fondé au 13e  siècles par le saint Tekle Haymanot.

Monastère de Debré Libanos

Image hébergée par servimg.com

Arrivé(e)s à Dejem, nous passons la nuit avant de reprendre  la route en  direction de  Bahar Dar. Dejem est à env.350 km de Bahar Dar, nous avons pris un petit déjeuner à Debré Markos

 

 

En route, plusieurs arrêts se sont imposés pour se dégourdir les jambes et boire un petit buna (café) l'Éthiopie accueille les voyageurs avec un grand sens de l'hospitalité, malgré la misère dans laquelle vit une partie de la population.

 

Lors d’un arrêt nous avons acheté des bananes et de  l’Arakie (alcool de céréales :maïs, orge… extrêmement fort).

 

Image hébergée par servimg.com    Image hébergée par servimg.com

  

Nous voilà enfin à Bahar Dar après 6h de transport sur des routes semées d’embûches (animaux, gens….)  Visite des chutes, du lac, le marché….Je vous laisse découvrir ces lieux en images dans la catégorie  « photo d’Éthiopie ».

    

  

23:10 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Ethiopie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

27/04/2008

Pâques Ethiopiennes

 

JOYEUSES PAQUES 

 

Aujourd'hui  Dimanche  27 avril 2008 (19 avril 2000 au calendrier Ethiopien)

ce sont  les Pâques Ethiopiennes.

Alors je souhaite de Joyeuses Pâques à tous les Ethiopien(nes)s

de là-bas et d’ici.

 

merry Easter

 


 

  Pâques en Éthiopie ou Fassika  est célébré de manières très différentes des Pâques en France. C’est la fête la plus importante du calendrier Chrétien.
Les églises sont remplies de fidèles. Les pèlerins arrivent de toute l’Éthiopie et certains parcourent à pied un  long chemin qui prend des jours , des semaines pour aller prier sur un  lieu saint. 
 
Le  carême éthiopien dure 55jours, pendant cette période aucun produit animalier ou laitier ne peut être consommé. Les fidèles mangent vers 15 h à la fin de la messe du jour. A partir du vendredi saint se déroulent  les cérémonies Les plus importantes. Les gens se prosternent toute la journée pour fatiguer leur corps et ils prient sans relâche pour se  rappeler la souffrance de Jésus lors de sa crucifixion sous Ponce Pilate. Du vendredi au dimanche il n'y a aucun repas de pris,  le jeûne complet appelé "makfèle" .

 

Le dimanche à 3 heure du matin  (heure ou Jésus est ressuscité parmi les morts) tout le monde manifeste  la joie et  les gens se regroupent en famille et mangent de l’injera et le doro wat (sauce  au poulet) chez les grands parents ou chez les aînés de la famille avec les frères, les cousins… les plats sont partagés avec les plus démunis. Le mouton est tué et durant toute la journée, les familles, les proches, les voisins  se reçoivent  pour échanger les vœux. Dans les maisons,  les sols sont jonchés d’herbe (kétéma ) on sent vraiment l’ambiance de fête, la joie et le bonheur se lisent sur tout les visages.

 

 

 

 

 

 

01:17 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Ethiopie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

26/04/2008

Périples en Ethiopie

         Mon  premier voyage!
         je l’ai fais  en avril 2006 avec Julien  mon fils aîné
        et 4 dames rencontrées à Djibouti lors de mon séjour.
        Pour le deuxième, deux mois après en juin 2006 
        j’étais en compagnie de Nathalie et Laurane deux Amies.
       D’ailleurs j’en profite pour toutes les remercier d’avoir mis en commun 
       les nombreuses photographies rapportées.
      « les miennes leur appartiennent quand aux  leurs, j’en ai  fais miennes
                           Merci les filles.

 

 

SL380620.

L’Éthiopie « pays des visages brûlés » émerveille.

Quand on évoque l’Éthiopie c’est souvent  d'un pays pauvre,

ravagé par la famine et la guerre qu’il en ressort.

Pourtant c’est un  pays  avec d’importantes  richesses culturelles,

architecturales, religieuses et ethniques.

Ses paysages sont fascinants,  un riche héritage chrétien orthodoxe

a été préservé.

Il n’y a pas de mots  pour décrire  ce qui est vécu quand on visite l’Éthiopie,

 on en rentre avec l’envie de… déjà y retourner.

 

Sa capitale est Addis Abeba  (nouvelle fleur en Amharique),

Sa devise est : Ethiopia Tikdem ( l'Ethiopie d'abord ) 

Le soudans, l’Erythrée, Djibouti, la Somalie et le Kenya sont voisins.

L’unité monétaire est le Birr.

 

L’Éthiopie est une république fédérale.

Depuis 1994, elle n’a plus de langues officielles,

toutes les langues éthiopiennes sont reconnues,

 il en existe pas moins de 80

mais les plus parlées sont l’Amharique, l’oromo,

le Somali et l’Afar.

  

La lecture de l’heure en Éthiopie est très particulière,

il faut donc bien se mettre d’accord en  arrivant 

Pour ne pas avoir de surprise sur les horaires de rendez-vous.

Les éthiopiens divisent une journée de 24 heures en deux fois 12 heures

Ainsi  à  00h sur une montre éthiopienne il sera 6 heures sur notre montre.

Si à ma montre il est  8h il sera 2h sur la montre d’un éthiopien.

 

Une autre particularité de l’Éthiopie, son calendrier.(calendrier Julien)

L’année est divisée en 12 mois de 30 jours + un mois de 5 jours

(6 pour les années bissextiles).

L’année commence  le 11 ou le 12  septembre.

Le 11 septembre 2007  les éthiopiens passaient en l’an 2000 .

 

 

 

septembre-octobre : Meuskeureum,

 octobre-novembre :  Teqemt,

 novembre-décembre : Hedar,

décembre-janvier : Tahsas,

 janvier-février : Ter,

 février-mars : Yekatit,

 mars-avril : Megabit,

 avril-mai : Miyazya,

mai- juin : Genbot,

juin-juillet : Sene,

juillet-août : Hamle,

août-septembre : Nahast,

et un mois de 5 ou 6 jours  (selon les années) : Paguemen.

  

Bon voyage.

               

21:18 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Ethiopie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

20/04/2008

Sortie découverte à Cheratte (Belgique)


 
Aujourd’hui, mes Amis de l’association LîDjibouti
organisait une sortie découverte à Cheratte (Belgique)
dans le cadre d’un vaste projet 
visant à mieux faire connaître aux familles Djiboutiennes
 leur pays d’adoption.
 Lors de ces sorties, toutes les personnes souhaitant se joindre  
sont également les bienvenues.
Hélas, la distance faisant défaut, je n’ai pas pu assister à cette promenade
mais par la magie du net, un duplex  webcam
m’a permis d’échanger  quelques mots avec eux .
Malko et Abdallah deux jeunes enfants,
sont venus gentiment me dire bonjour, ils étaient très à l'aise
devant l'écran.
                                                  MERCI  à vous.  
 
 
Bien sur  il était indispensable d’immortaliser ce moment de partage.
(Voilà! une capture d’écran)
 
duplex web.le 20 avril 08 (2)
 
 
 
Pendant ce temps de l'autre côté de l'écran,
"la Belgique" immortalisait elle aussi cet instant. 
 lidjid36

19:46 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Amitié, solidarité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

17/04/2008

Dame Nature

La nature est belle et fascinante….
 
Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige.
Dame Nature change de robe au gré de ses caprices.
 
 
Les bords de la Saône sous le givre de Décembre 

Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
 
Reflets dans un étang par une douce journée de janvier
Image hébergée par servimg.com
 
La campagne sous les giboulées de Mars (Pâques 2008)
Cette même campagne sous le ciel couvert d'Avril
Image hébergée par servimg.com
 
Après la pluie le beau temps 
l'arc-en-ciel,
Divine aquarelle aux nuances pastel
Image hébergée par servimg.com
  
Boutons de roses, papillon, escargot... 
l’enrichie bien joliment.
 
 
Rien ne sert de courir...
Image hébergée par servimg.com
 
 Eclosion
 
 
Le Flambé:  papillon  parent du Machaon
Image hébergée par servimg.com
 
 
Duc (moyen) 
Image hébergée par servimg.com

 

Image hébergée par servimg.com

Surprise! un après-midi,
une colonie d'abeilles est arrivée dans le jardin.
En  quelques  minutes  un  superbe  Essaim  s'est formé. Image hébergée par servimg.com
 
Image hébergée par servimg.com
 
 
Image hébergée par servimg.com
 
 
Nous avons fait appel à un apiculteur 
qui est venu en fin de journée le récupérer
et l'installer dans une de ses ruches.
 
Image hébergée par servimg.com

16:22 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Nature | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

12/04/2008

Mutilations Génitales Féminines

 
NON à l’Excision.
 
Des millions de femmes et fillettes sont victimes
de mutilations génitales dans le monde.
Ces pratiques ne sont pas perpétrées uniquement en Afrique,
il existe de nombreux cas recensés en  Europe.
 
Il faut oser en parler
dyn002_original_500_248_pjpeg_2622440_0a2356aba417e56eca84ebb5fb78d7f5

 faites un clic sur ce logo
 
"Pour toutes les femmes qui souffrent de l'excision et celles
qui ont décidé de la combattre"

Paroles de 
"NON à l'Excision"
Elles sont venues les femmes, avec un grand couteau.
Elle a bien cru qu'elle allait y laisser sa peau
Et puis ce matin, il a fallu qu'elles entrent,
couper une fleur cachée sous son ventre.

Refrain:
Non a l'excision, Je dis non a l'excision.
Ne les touchez plus, elles ont assez souffert

Un homme essuie son ventre, son corps ne répond même pas
elle voulait bien qu'il entre mais elle ne le sent même pas
il est juste là, juste là pour semer sa graine
mais ce champ qu'il labour est une bien triste plaine

On lui a coupé la peau, peut-être qu'ils la vendent
comme une morceau de viande, un si petit morceau.
on lui a coupé la peau, juste un bout de son corps.
ils ont pris dans son île, le plus beau des trésors

23:58 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Amitié, solidarité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

09/04/2008

Voyage virtuel

 

 
Entre deux voyages bien réels, en voici un qui a pour point de départ
le monde virtuel. Il y a quelques temps, en parcourant les pages du net,
une association m’a interpellé.
 
Son nom! LîDjibouti, 
créée en Belgique.  Elle a  pour but de  rassembler,
Européens et Djiboutiens autour de projets solidaires
tel que la santé et l’éducation  à Djibouti  mais aussi
agir en Belgique afin d’aider les enfants Djiboutiens qui grandiront
chez nous … chez eux à s’intégrer  dans notre société.
 
Récemment   l’association  s’est ramifiée, une nouvelle branche à vu le jour,
Le collectif Liégeois de lutte contre les mutilations génitales féminines.
 
Au fil du temps des liens d’AMITIÉ  sont nés.
Quotidiennement  nous échangeons
Virtuellement  quelques lignes.
 
 
 
Pour rencontrer les ami(e)s de LîDjibouti  (un clic sur la photo)
Image hébergée par servimg.com

19:27 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Amitié, solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

EN BELGIQUE

En février l’association LîDjibouti
Donnait une fête pour son premier anniversaire.
Une occasion de se rencontrer autre que virtuellement.
Y participer me tentais. Je me suis organisée à la maison
avec les enfants et le mari qui a bien voulu me laisser faire
le déplacement.
 
Après quelques heures de train
et la cohue du métro Parisien,
 je me suis retrouvée en Belgique.
Abdou et jacques étaient au rendez-vous
« gare de Liège » pour m’accueillir.
 
J’ai logé  à « l’auberge de Cheratte » chez Jacques
avec Marie-Claire qui arrivait de Suisse.
Nous sommes allés la chercher 
à l’aéroport de Zaventem (Bruxelle)
Le lendemain de mon arrivée.
 
Samedi ! c’est la fête.
Une salle, de la gastronomie Djiboutienne et belge,
des sourires, la bonne humeur, 
de l’animation et les Ami(e)s.
Au-delà  du virtuel tout était là
 pour que la fête soit belle et réussie.
Le Week-end s’est terminé par une visite de Liège.
 
Mille MERCIS
 
 
Mon Week-end à Liège en images
Image hébergée par servimg.com      Image hébergée par servimg.com
Un clic sur les images pour les agrandir 
Image hébergée par servimg.com    
 

 

19:26 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Amitié, solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

MERCI

Image hébergée par servimg.com

 Je passe  juste par ici
dire MERCI
à Valérie & Thierry,  Marie & Fred, 
Nath & J-P, vig & ricou, marie & Jean-Phi...
et toutes celles et ceux
qui ont partagé l'aventure à Djibouti avec nous.
Merci pour l'échange de photos,
peut-être que quelques-unes glissées sur ce blog
 sont votre propriété. Si pour une raison
quelconque vous ne voulez pas qu'elle y apparaissent,
il suffira de me le faire savoir et elles seront retirées.
AMITIES

19:10 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Accueil | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook

08/04/2008

Scènes de vie

Que dire de ces scènes de vie?
 si ce n'est qu'elles ont toutes été vécues
 avec émotion,  stupéfaction, émerveillement. 
C'est le quotidien, le savoir faire,
une leçon de vie parfois.

21:08 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Photos Djibouti | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Savoir Aimer

SAVOIR AIMER 

19:41 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Amitié, solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

FAUNE ET FLORE

 
La capacité spectaculaire d’adaptation et de résistance
à l’aridité et à la chaleur du milieu est remarquable pour
la faune et la flore Djiboutienne très caractérisée.
 
 
 
DSCF0036DD  
 
 
 
Epineux, dromadaires, chèvres  et autres espèces
terrestres et aquatiques ont cependant  une condition
de vie extrême, réglée au rythme des précipitations.
 
 
 
Image hébergée par servimg.com         Image hébergée par servimg.com             
 
Un clic sur les images pour les agrandir 
Image hébergée par servimg.com
  

Image hébergée par servimg.com

 

01:11 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Photos Djibouti | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

04/04/2008

COUCHER DE SOLEIL

Coucher de soleil

Dans les eaux de la mer
On voit des reflets d'or
Quand le soleil s'endort
Dans les bras de la mer.
Et le ciel se repose,
La mer est un miroir
Où son bleu devient noir
Et ses nuages roses.
Quand le soleil s'éteint,
Les étoiles de la mer
Font un ciel à l'envers
Où dorment les dauphins.
Dans les eaux de la mer
On voit des reflets d'or
Quand le soleil s'endort
Dans les bras de la mer.
 
 
Yves Duteuil

17:15 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Photos Djibouti | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

02/04/2008

ÎLES ET PLAGES

LES ÎLES.

Des récifs madréporiques forment les îles de Musha et Maskali

au large de la ville à l'entrée du Golfe de Tadjourah.

Le sable fin, une eau turquoise, le calme,

les mangroves, font de ces îles un

endroit paradisiaque.

 

 

 

Image hébergée par servimg.com        Image hébergée par servimg.com

 

 

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

 

 

 

13:09 Écrit par Patricia, le trait d'union dans Photos Djibouti | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook